30 juin 2018 admin 0Comment

Une autre option de chauffage aussi pratique que fiable, le plancher chauffant est devenu le chauffage du temps moderne. Outre son aspect discret, vu qu’il est installé en dessous de votre plancher, cet équipement apporte aussi le confort thermique dont vous aurez besoin chaque jour. Le principe de fonctionnement d’un plancher chauffant est très simple. Il diffuse la chaleur depuis le sol et le disperse partout dans la maison ensuite. Mais avant d’en venir à cette émission de chaleur, il est important de calculer le plancher chauffant en question. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet.

Le concept d’un plancher chauffant

Le vent de l’innovation souffle aussi sur le monde de l’équipement de chauffage. Et ce vent innovant a apporté sa touche d’évolution d’où la naissance du plancher chauffant. De chauffage a pour but de chauffer l’intérieur de votre maison en utilisant la surface du sol. Comparé à un radiateur qui chauffe de petites surfaces, ce matériel, quant à lui chauffe tout le sol de votre logement avec la même émission de calorie. Pour simplifier votre quotidien et surtout pour vivre pleinement vos hivers, cet autre modèle de chauffage la solution idéale. En effet, il présente plusieurs avantages. Déjà, ce dispositif vous propose de l’économie d’énergie vu que son rendement est proche de un. Ce qui fait que c’est tout le sol où il est installé qui prend le rôle d’un radiateur. Aussi, avec son mode de chauffage par rayonnement, votre confort thermique est au niveau optimal. Du côté de l’air, il ne sèche pas l’air, ne sèche pas la gorge et ne provoque pas des mouvements de poussières.

Le calcul d’un plancher chauffant

Passons maintenant au calcul d’un plancher chauffant. Pour cette étape, il y a des critères qui entrent en jeu comme la température de départ du fluide, le type de pose de l’équipement, le diamètre du tube à utiliser, la chute de température entrée/sortie dans la boucle et beaucoup d’autres éléments. Pour l’installation de panneaux chauffant depuis le sol, il faut calculer les pas de pose des tubes chauffants ainsi que les linéaires de tubes chauffants à installer dans le plancher chauffant et les émissions thermiques des planchers chauffants. Cela permet aussi le contrôle de la température de surface du matériel tout en prenant compte du calcul des pertes de charge des boucles chauffantes et le contrôle des vitesses de passage. Sachez qu’un plancher chauffant peut aussi être inversé en mode rafraichissant en cas de besoin (durant les saisons chaudes). Donc quelle que soit la saison, cet équipement peut vous être utile, et ce, à tout moment.

Ce calcul considère en même temps la température du fluide chauffant, le type de pose de chaque panneau chauffant, la température du fluide de départ en mode rafraîchissant, la conductivité du béton d’enrobage (mesurée en W/m.K) avec le diamètre et le type de tube chauffant. La limite de température superficielle sur la surface du sol et la limitation du pas aussi doit être considérée dans le calcul.