16 février 2018 Chloé Charpentier 0Comment

Dans un foyer, le chauffage représente près de 70% de la facture d’énergie. Il est toutefois possible de diminuer cette dépense sans pour autant léser son confort. Mais comment ? Suivez les conseils ci-après.

Toujours fermer les volets à temps

Il arrive parfois qu’en partant au travail le matin ou en allant vous coucher le soir, vous oubliez de fermer vos volets. Et pourtant, ce petit geste peut vous rapporter gros quand, et surtout, vous n’êtes pas équipés de simple vitrage. C’est relatif au principe du bioclimatisme tout comme le fait que les fenêtres orientées plein sud ne soient pas occultées pendant les périodes de beau temps puisqu’elles bénéficient des calories du soleil.

Le calorifugeage de vos installations de production et de distribution de chaleur

Le calorifugeage peut vous permettre de bénéficier de certaines aides de l’État comme le crédit de développement durable. Il s‘agit d’isoler la chaudière, les tuyaux acheminant l’eau chaude aux radiateurs surtout si les canalisations traversent des pièces non chauffées comme la cave ou le garage. C’est aussi indispensable si les radiateurs sont éloignés de la source de production. Cela vous permettra d’économiser énormément d’énergie.

Comment se chauffer pour faire des économies d'énergie ?

L’isolation de votre logement

Commencez par isoler votre toiture. En effet, selon les études, 30% des déperditions de chaleur se font par la toiture, 25% par les murs et 20 % par le renouvellement de l’air. 13% seulement sont attribuées aux vitres. Même s’il s’agit d’un grand investissement, vous profiterez d’une économie d’énergie conséquente qui vous fera oublier rapidement cette dépense.

L’astuce de la ventilation sans pour autant laisser s’échapper la chaleur

Pour garantir la qualité de l’air intérieur d’une maison, la ventilation est indispensable. Toutefois, prenez cette astuce : si vous ouvrez vos fenêtres, pensez déjà à éteindre vos radiateurs ou tous types de chauffage que vous avez. Cela vous évitera de chauffer inutilement. Si vous achetez des radiateurs électriques de dernière génération, vous bénéficierez d’une fonction de détection de fenêtre ouverte qui coupera instantanément le chauffage dans votre maison pour éviter cette perte. Sinon, il existe également des solutions de ventilation qui permettent de limiter encore plus ces pertes thermiques qui sont liées au renouvellement de l’air. Il y a les VMC hygroréglables qui ont des bouches s’ouvrant et se fermant selon la température et l’humidité de la pièce. Et avec les VMC double flux, vous bénéficierez d’un contrôle à la fois de l’air sortant et de l’air ambiant.

L’entretien de votre système de chauffage pour optimiser votre installation

L’entretien est la garantie d’un rendement optimal de votre installation. En effet, non seulement cette habitude augmentera la durée de vie de votre système de chauffage mais en plus, cela assurera la sécurité de votre habitation. Chaque type de chauffage dispose de sa propre technique d’entretien. Le mieux serait de demander à un installateur ou à un expert en dépannage de chaudière de vous conseiller sur la meilleure manière de faire. Cela vous évitera de faire n’importe quoi et d’accroître les dommages.

La régulation de votre chauffage

Il est important de bien programmer votre système de chauffage en fonction de vos réels besoins. En effet, 1° de moins à ce qu’il faut à votre pièce vous fera économiser déjà 7% d’énergie. Aussi, retenez les normes et optimisez votre chauffage comme il se doit tout en faisant d’énormes économies d’énergie. Dans le salon, la température idéale est de 19°C, 16° et 17° dans les chambres. Pour réguler correctement la température dans chaque pièce de votre maison, il vous faut des thermostats. Ils analysent les températures du logement, détectent les apports de la chaleur gratuits comme les apports solaires ou de cuisson et adaptent votre consommation en conséquence. Si vous utilisez des radiateurs à eau, ce sont les robinets thermostatiques qui vont parfaire ce système de choix de la température idéale dans votre maison en fonction de vos besoins.

Le remplacement des équipements moins performants

Si vous estimez que certains de vos équipements ne proposent plus la même performance qu’auparavant, pensez à faire un remplacement le plus rapidement possible. Ce sont généralement les causes de vos déperditions de chaleur et vous coûtent énormément en énergie. Vous pourriez même choisir d’autres modèles plus puissants et plus modernes.