7 mai 2018 admin 0Comment

Que vous souhaitiez intégrer un système d’alarme à votre projet de construction ou l’ajouter à un logement existant, votre projet est parfaitement légitime. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour mener à bien votre bonne résolution.

L’alarme maison est toujours bénéfique

Sachez qu’un système d’alarme intrusion se compose de plusieurs éléments. Tout d’abord, vous aurez à installer des modules périphériques comme des détecteurs de présence, d’ouverture et de bris de glace, ingénieusement placés dans les endroits stratégiques de votre maison. Les premiers scrutent des mouvements dans un périmètre défini, et les seconds détectent l’ouverture d’une porte ou d’une fenêtre. Ils sont reliés à une centrale d’alarme, véritable QG du système. C’est elle qui va décider selon vos paramétrages, s’il faut lancer l’alerte ou non.

Votre signal d’alerte s’effectue généralement toujours par une sirène intérieure et extérieure. Cette alarme très stridente a tendance à faire fuir les cambrioleurs. Un transmetteur GSM peut également compléter votre installation. Il vous envoie alors un SMS sur votre smartphone pour vous prévenir. Le système peut, selon les modèles, gérer plusieurs zones différentes dans votre logement. Il vous est aussi possible, moyennant un abonnement mensuel, d’adjoindre à cette installation un service de télésurveillance. Plus onéreuse, cette option vous offre cependant une surveillance permanente avec alerte téléphonique et déplacement sur site en cas de besoin.

Quelle technologie d’alarme choisir ?

Les systèmes d’alarme sont sensiblement les mêmes, quelle que soit la marque ou l’enseigne. Seule la technologie utilisée varie. Votre choix doit tenir compte de la surface à équiper, ainsi que de votre budget. Si vous vous décidez pour la simplicité, optez pour la technologie sans fil. Elle est sans doute la solution la plus simple à mettre en œuvre. Elle permet d’installer un système d’alarme sans intervention sur votre réseau électrique et vos murs. C’est qu’elle fonctionne la plupart du temps avec des piles ou une batterie rechargeable. La transmission d’informations entre les détecteurs et la centrale s’effectue par fréquence radio. Grâce à ce système d’alerte réactif et dissuasif, vous serez effectivement en mesure de protéger l’ensemble de vos biens, mais également votre famille. Parfaite pour une rénovation, cette solution pourra aussi vous convenir si vous envisagez d’investir dans le neuf. L’intérêt est également de pouvoir faire évoluer sa configuration. Vous avez la possibilité d’y adjoindre des détecteurs de gaz, de fumée ou d’inondation.

La technologie filaire repose sur l’installation d’un réseau câblé, pour alimenter les équipements et transmettre les ordres. L’alarme filaire présente l’indéniable avantage d’être invulnérable à d’éventuelles interférences radio. L’installation de votre système ne peut donc être envisagée qu’en neuf, puisqu’il s’agit de la concevoir en même temps que le reste de l’installation électrique. Avec une telle installation, la moindre activité suspecte déclenchera les alarmes afin d’avertir, vous ou éventuellement vos voisins, d’un éventuel danger. Vous n’aurez pas à vous soucier de sa maintenance. Effectuez régulièrement une vérification de son fonctionnement. L’alimentation électrique vous évite les remplacements systématiques des piles ou de la batterie. Prévoyez tout de même un dispositif de secours en cas de coupure d’électricité.