6 juin 2019 Estelle 0Comment

Pour qu’on soit bien confortable au sein d’une maison, il est nécessaire de faire certaines choses afin de s’assurer que ce soit bien le cas, comme la mise en place d’un bon système de ventilation. La VMC est une des solutions vers lesquels les gens se tournent le plus souvent, mais beaucoup n’ont pas toujours une idée de comment faire les travaux d’installation convenablement.

Qu’est ce qu’une VMC ?

La VMC ou Ventilation Mécanique Contrôlée est un système de ventilation moderne qui assure un bon contrôle du débit d’air au sein d’une maison, et qui assure donc que celle-ci soit au mieux aérée. En outre, ce dispositif est avantageux dans la mesure où il utilise les technologies les plus récentes pour permettre de faire une bonne aération de votre maison, tout en donnant l’assurance qu’autant les débits d’air que la qualité de ceux-ci soit optimale. Les particuliers ont les choix entre deux types de VMC : le modèle à simple flux et celui à double flux.

La différence entre les deux réside principalement dans le fait qu’en plus de ses fonctions, le modèle à double flux permet en d’assurer un chauffage de l’air qui entre dans les pièces. Ainsi, il peut ne plus être requis de faire la mise en place d’un système de chauffage dans une maison si vous décidez de faire l’acquisition d’un modèle de VMC double flux chez vous.

L’installation d’un VMC

La VMC se compose essentiellement d’une unité centrale, et d’un ensemble de conduits qui assurent la circulation de l’air au sein de la maison. Certains conduits se chargent d’apporter une arrivée d’air frais en provenance de l’extérieur, qui passe par des traitements divers dont des filtres, et d’autres conduits servent à rediriger l’air vicié vers le dehors. Pour la mise en place d’une VMC chez soi, il faut donc se charger d’installer ces différents éléments aux bons endroits.

Pour parvenir à faire cela, il est nécessaire de commencer par bien mettre en place des plans concernant le tracé que devra suivre chaque conduit, ainsi que la position de chaque élément au sein de votre maison. Une fois que c’est fait, il sera plus simple de faire les travaux ; l’un des buts du plan est également de permettre qu’on puisse faire une bonne estimation des différents couts relatifs, surtout pour ce qui est des conduits.

Le choix d’un modèle de VMC

Le marché est actuellement engorgé de VMC tous aussi intéressants les uns que les autres, et la meilleure chose à faire est encore de bien prendre votre temps pour faire une comparaison des différentes offres qui sont mises à votre disposition. Par comparaison, il faut comprendre une mise de chacune de celles-ci côte à côte pour rendre possible une mise en avant des points forts et points faibles de chacun.

Le plus souvent, les modèles qui vaudront le coup qu’on s’y attarde proviendront de marques connues, car il est plus simple ainsi pour vous de vous tourner vers un service client dans le cas où le modèle dont vous avez fait l’acquisition présente des soucis de fonctionnement.